Mon assurance auto peut-elle me faire gagner des points sur mon permis ?

Mon assurance auto peut-elle me faire gagner des points sur mon permis ?

Quel que soit votre coefficient de réduction majoration (ou bonus-malus), votre assurance auto ne permet aucunement de gagner des points sur le permis de conduire.

Cependant, quelques formules d’assurance spécifiques permettent d’accéder aux stages de récupération de points à un tarif préférentiel.

Comment fonctionne le permis à points ?

Le permis à points est mis en place en France depuis 1992.

Il permet d’affaiblir le permis de conduire des automobilistes en situation d’infraction pour les responsabiliser, dans une optique de prévention de la sécurité routière.

En théorie, un conducteur dont le permis a déjà été amputé de plusieurs points est moins tenté d’enfreindre les règles de circulation, puisque pour lui, le risque de retrait de permis est plus élevé.

Quelles sont les situations qui font perdre ou gagner des points ?

Un jeune conducteur commence à circuler avec un permis probatoire, crédité de six points.

Au cours de ses trois premières années de conduite, il gagne deux points par an à condition de ne pas commettre d’infraction.

Les jeunes conducteurs ayant opté pour la conduite accompagnée ont un permis probatoire de deux ans, au cours duquel ils gagnent trois points par an s’ils ne provoquent pas d’infraction.

Un permis de conduire complet contient donc douze points, il doit toujours conserver au moins un point pour être valide.

Des points de permis peuvent notamment être perdus lors d’un excès de vitesse, d’un refus de priorité, d’usage de téléphone au volant, de conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants.

Pour récupérer des points, il faut circuler une certaine durée sans commettre aucune infraction ou participer à un stage de récupération de points agréé.

L’assurance auto change-t-elle en fonction du nombre de points sur mon permis ?

L’assureur est en mesure de demander, avant la souscription d’un contrat, le relevé de points du conducteur pour estimer le risque d’accident et fixer le tarif de la prime d’assurance.

À partir du moment où le conducteur est assuré, le montant de ses cotisations ne change pas en cas d’infraction puisque la compagnie d’assurance n’en est pas informée.

La seule raison possible de l’augmentation du tarif de l’assurance est le cas où le conducteur est responsable d’un sinistre.

Les assurances permis à points

Les conducteurs ont la possibilité de s’inscrire volontairement, dans la limite d’une fois par an, à un stage de récupération de points.

Les assurances permis à points : que couvrent-elles ?

L’assurance permis de conduire peut être souscrite auprès de certains acteurs.

En échange d’une cotisation annuelle, elle permet de bénéficier d’une réduction conséquente, voire d’une prise en charge complète d’un stage de récupération de points.

Ces assurances demandent systématiquement de connaitre à l’avance le relevé intégral du titulaire du permis de conduire.

En général, le conducteur doit avoir au moins 8 à 10 points sur son permis pour avoir la possibilité de souscrire ce type d’assurance.

Articles du même auteur