Comment mon assurance auto va déterminer la valeur de ma voiture suite à un sinistre ?

Comment mon assurance auto va déterminer la valeur de ma voiture suite à un sinistre ?

L’objectif premier de la souscription d’une assurance automobile est d’obtenir une prise en charge des frais de réparations par la compagnie d’assurance en cas de sinistre.

Si des dommages matériels sont constatés sur le véhicule, l’assureur doit mandater un expert pour vérifier si les dégâts sont bien consécutifs au sinistre déclaré et pour estimer le nombre de pièces à remplacer et le temps de travail nécessaire pour remettre en état la voiture.

Le mode de calcul de la valeur du véhicule est dans le contrat d’assurance

Lors de la souscription d’une assurance auto, l’automobiliste doit bien contrôler les garanties qu’il choisit et les conditions générales de vente qui y sont associées.

Dans ces petites lignes souvent ignorées par les jeunes conducteurs se trouvent notamment les exclusions, les restrictions et les explications du fonctionnement des garanties incluses dans le contrat d’assurance auto.

On y apprend notamment sur quelle base sera déterminée la valeur du véhicule en cas d’accident.

Comment est calculée la valeur réelle d’une voiture ?

Si l’assureur prévoit d’indemniser le souscripteur selon la valeur réelle de son véhicule, c’est l’expert automobile (mandaté par la compagnie d’assurance) qui détermine la valeur de la voiture au moment de l’accident.

Pour cela, il prend en considération la cote Argus correspondant à ce modèle, en utilisant l’année de mise en circulation et le kilométrage effectué.

Il peut aussi pondérer cette estimation en fonction de l’état général d’entretien du véhicule, de ses options et des offres équivalentes présentes dans les petites annonces d’occasion.

L’expert en automobile fournit une valeur objective du véhicule, il s’agit du prix auquel le conducteur aurait pu vendre son engin d’occasion le jour du sinistre.

Comment est calculée la valeur agréée d’une voiture ?

Si le contrat d’assurance prévoit un dédommagement à hauteur de la valeur agréée d’une voiture, le montant de l’indemnisation de l’assureur est déterminé par une formule mathématique.

C’est la valeur indiquée dans le catalogue du constructeur qui sert de base, elle est généralement diminuée de 1 % par mois à partir de six mois de mise en circulation.

Pour obtenir un meilleur dédommagement, il faut souscrire un remboursement en valeur agréée revalorisée, qui permet de majorer le prix catalogue de la voiture.

Indemnisation d’assurance auto : comment savoir si ma voiture va être réparée ou remboursée ?

En cas d’accident impliquant des dégâts matériels, il y a deux possibilités : une indemnisation financière correspondant à la valeur du véhicule prévu par le contrat d’assurance ou une prise en charge des réparations.

Si le montant des réparations est inférieur à la valeur réelle de la voiture, elle sera réparée.

Si le montant des réparations est supérieur à la valeur réelle de la voiture, l’assurance dédommagera financièrement le conducteur.

Articles du même auteur