Actualités

Développer la production et l’utilisation de plastiques recyclés en Europe : 2ACR propose un mécanisme inédit

05/10/2017 - 2ACR

L’association française 2ACR a été invitée à présenter mardi 26 septembre à Bruxelles lors de la conférence européenne « Reinventing Plastics- Closing the Circle », sa proposition de mécanisme économique et financier inédit, basé sur la monétisation des bénéfices environnementaux du recyclage pour développer l’économie circulaire des plastiques en Europe.

Afin d’améliorer l’efficacité d’utilisation de ses ressources, l’Union Européenne s’est fixé des objectifs toujours plus ambitieux de recyclage. C’est notamment le cas dans la stratégie  plastiques en cours d’élaboration.

Cependant, bien qu’en développement continu depuis quelques années, la consommation des matières plastiques recyclées par les transformateurs reste limitée face à celle des matières plastiques vierges. Même si la volatilité des cours en est une des causes, les études menées sur la chaîne de valeur du recyclage des plastiques en France ont montré que la somme des coûts de collecte, tri, préparation et régénération des déchets plastiques était globalement supérieure à la valeur de marché de la matière recyclée.[1] Le défaut de rentabilité de la filière a ainsi été estimé en France à 26€/tonne de plastiques recyclés (10€/t pour la collecte et 16€/t pour la régénération).[2]

De plus et malgré tous les bénéfices apportés par ces matériaux, les plastiques sont de plus en plus décriés, pour la pollution qu’ils engendrent, notamment lorsqu’ils se retrouvent dans la nature en fin de vie. Pour limiter ces nuisances, l’une des solutions est le recyclage. Mais il doit être « viable » !

La situation s’est encore complexifiée cet été avec la décision par la Chine de fermer prochainement ses frontières aux importations de déchets d’une qualité insuffisante et en particulier aux déchets plastiques. Cette dernière décision de la Chine pourrait cependant être une formidable opportunité pour l’Union Européenne de se réindustrialiser en valorisant ces matériaux en fin de vie qui étaient précédemment exportés vers l’Asie. Mais cela nécessite une rentabilité économique et surtout une aide à l’amorçage de cette nouvelle industrie, comme cela a été fait pour le développement des énergies renouvelables !

Le mécanisme proposé par 2ACR[3] vise essentiellement à soutenir les régénérateurs de plastiques européens, maillon essentiel de la chaine de valeur du recyclage des plastiques, en capitalisant sur les bénéfices environnementaux de l’utilisation des matières plastiques recyclées par rapport aux matières vierges. Une étude récente menée en France par le syndicat des régénérateurs de plastiques (SRP) sur 21 sites et 5 résines plastiques (PEHD, PEBD, PP, PET, PVC) a permis de chiffrer ces bénéfices environnementaux, notamment en terme des émissions de CO2 évités et d’économies d’énergie.[4] Les régénérateurs français de plastiques fournissent maintenant à leur client un certificat de recyclage quantifiant les économies d’émissions de CO2 et d’énergie.

2ACR propose, dans le cadre d’un fond de soutien européen dédié à la transition vers une économie bas carbone et circulaire, que ces certificats soient valorisés financièrement pour soutenir les industriels du recyclage des plastiques en Europe. Ils  permettraient de redonner de la compétitivité à ce maillon ainsi qu’aux industries situées en aval.

Au-delà de la réduction des émissions de l’empreinte carbone européenne, le développement de l’industrie du recyclage des plastiques permettrait la création d’emplois non-délocalisables. Les différentes estimations montrent que le recyclage de 1000 tonnes de déchets permet de créer 8 emplois alors que  la même quantité, envoyée en enfouissement, ne nécessite qu’un seul emploi.

Les tweets relayés sont une claire indication de l’intérêt porté à cette proposition !

Retrouvez la proposition intégrale sur le site de 2ACR

----------------------------------------------

[1] Etude « Etat des lieux de la chaîne de valeur du recyclage des plastiques en France » (DGE, Ademe, 2ACR, déc. 2014)- Lien

[2] Etude de faisabilité de mécanismes incitatifs pour sécuriser le modèle économique des filières de recyclage en France : application aux plastiques et élastomères (DGE, Ademe, 2ACR, mai 2017) - Lien

[3] Description de la proposition complète - Lien

[4] Communiqué de presse du SRP présentant l’étude sur les ICV des matières plastiques recyclées - Lien

Facebook