Actualités

2016, une année riche pour 2ACR

22/12/2016 - 2ACR

Entre la mise en place du dispositif ORPLAST, la montée en puissance de l'animation de filière du recyclage des plastiques et de son réseau collaboratif, la journée thématique sur les CSR et l'arrivée de 9 nouveaux adhérents ou partenaire, l'année 2016 a été riche et dynamique

L'année 2016 a été l’année de toutes les surprises, déjouant les sondages, les prévisions, bousculant les modèles, tant à l’étranger qu’en France !
Pour 2ACR, cette année fût aussi riche de belles surprises !

ORPLAST, un vrai succès

La première surprise a été la réponse massive des industriels à l’appel à projet Orplast de l’ADEME, mis en ligne le 8 janvier. En 5 semaines, pour promouvoir cet AAP, nous avons organisé 7 réunions de présentations dans un tour de France, qui ont permis d’informer plus de 300 industriels. Tous les adhérents et partenaires de 2ACR se sont impliqués, tant les structures régionales -Institut de la Chimie Verte, Team², Axelera, IPC, ISPA – que les syndicats professionnels de la filière plastique qui ont relayé l’information. (Lien)

A un niveau plus individuel,  ce sont des recycleurs, qui ont expliqué, sur le terrain, à leurs clients, comment répondre à un dossier AAP de l’ADEME et travailler ensemble pour augmenter l’intégration de plastiques recyclés et ainsi accroitre le développement du recyclage des plastiques en France.

140 dossiers reçus, de toutes tailles et de tous secteurs, et 94 sélectionnés après les deux phases ! Pour reprendre les termes de Mathieu Orphelin responsable de la direction économie circulaire et déchets à l'ADEME, « ORPLAST, c’est une des plus belles histoires industrielles de l’ADEME ».

Le développement de la filière du recyclage des plastiques poursuit sa dynamique et s'ouvre au niveau Européen

C’est aussi un des fruits du projet collaboratif « développement de la filière du recyclage des plastiques » mené au sein du Comité Stratégique de Filière Chimie & Matériaux. (Lien)

C’est dans ce cadre que la deuxième étude pour sécuriser le modèle économique du recyclage des plastiques, confiée au cabinet PwC, s’est déroulé tout au long de l’année 2016. La réunion de restitution du 22 décembre sera la dernière d’une série de 8 réunions du Comité de pilotage ! Ensemble, nous avons partagé les résultats du benchmark international, les modélisations financières et décidé d’approfondir certains outils. (Lien) Le mécanisme Pull d’Orplast, comme ce travail sur la sécurisation, où la France a pris une longueur d’avance sont suivis de près par l’Europe. (Lien)

Enfin l’écosystème du recyclage des plastiques continue de se structurer en France, grâce, en particulier, au réseau collaboratif, géré par 2ACR, qui rassemble plus de 350 contacts (Lien)et au projet d’animation de filière qui regroupe l’ADEME, la filière automobile et maintenant, avec l’arrivée d’Eco-mobilier, tous les éco-organismes ayant à gérer des déchets contenant des plastiques.(Lien).

Développer le recyclage des plastiques, c’est aussi communiquer, expliquer, partager avec l’ensemble des parties prenantes. Une deuxième belle surprise, l’engouement pour le sujet, qui va conduire à  une vingtaine prises de parole de 2ACR en 2016 dans toute la France et en Europe !

La première journée sur les CSR, une autre belle surprise

Développer le recyclage des plastiques en France ne pourra se faire sans le développement d’une filière de valorisation des refus de tris. C’est pourquoi 2ACR a organisé en partenariat avec l’UTC une première journée d’échanges sur le thème « Produire de l’énergie à partir des Combustibles Solides de Récupérations (CSR) : un double enjeu ».  Plus de 90 professionnels de la chaîne de valeur : industriels des déchets, de l’énergie, du papier/carton et de la chimie se sont retrouvés le vendredi 1er Avril à Compiègne pour échanger, se connaître et réfléchir ensemble aux défis à relever. (Lien).

L’industrie de la production de CSR se développera véritablement si les collectivités et industriels, potentiels utilisateurs sont au rendez-vous. C’est cette complémentarité nécessaire qui a été présentée lors de Pollutec à la table ronde organisée par PRAXY (Lien)

Des adhérents toujours plus nombreux pour "faire de la valorisation des déchets un outil de développement économique des territoires"

Enfin, une association à but non lucratif comme 2ACR existe par l’implication de ses adhérents. 8 nouveaux adhérents, dont la diversité confirme la transversalité de 2ACR, ont rejoint l’association en 2016 : 3 TPE Tracing Technologies, Broyages plastiques de l’Ouest (BPO) et UNITEQ, le réseau de PME PRAXY, le cabinet d’études TERRA SA, deux centres de recherche & technologie IFPen et IPC, et Boréalis, acteur majeur de la chimie en Europe.

La volonté de travail en commun, de mise en réseau des compétences et de réalisations concrètes, c’est l’ADN de 2ACR et de ses actions. L’ambition de 2ACR est claire et partagée par tous les adhérents et partenaires « faire de la valorisation des déchets un outil de développement économique des territoires » et  les premiers résultats sont là pour montrer la force d’un cheminement collégial et de l'audace de penser et fonctionner autrement.

Merci à tous les adhérents et partenaires !
Nous vous souhaitons à tous de très belles fêtes de fin d'année et une année 2017 épanouissante dans tous les domaines.
A très bientôt

 Michel Valache- Claire Dadou-Willmann- Arnaud Parenty

Facebook